ribeauville

Du côté de Ribeauvillé

Parce que sortir de Colmar fait parfois du bien et qu’il y a tant d’autres richesses en Alsace, voici un court résumé de quelques virées du côté de Ribeauvillé.

Cette petite ville bien connue de la route des vins est évidemment terriblement touristique. Mais pas seulement. Et pas sans raisons. Il faut bien dire que la cité réunit à peu près tout ce dont on peut rêver : de charmantes vieilles maisons alsaciennes, des châteaux médiévaux, des randonnées en montagne et en forêt, un vignoble aux excellents crus, une rue piétonne idyllique, des commerces typiques et de qualité,… Je m’arrête là car ce sont mes atouts préférés, bien qu’il y en aurait d’autres à lister pour ceux qui aiment aussi les spas, tissus, casinos etc.

Trop touristique ?

On se demande s’il on peut encore BIEN manger dans un lieu si fréquenté des touristes. Et bien oui ! Hors saison, évidemment, les touristes, il y en a peu… des restaurants ouverts aussi. Que ce soit lors de mes visites en février, janvier ou novembre, on était certes loin des pics de fréquentation, mais aussi du choix au niveau de la restauration. C’est bien normal : les équipes se prennent un repos bien mérité (mais qui complique les sorties).
Cela m’a permis de tester quelques adresses que je ne connaissais pas, en plus de celles déjà essayées durant la période des terrasses et géraniums. Je n’ai pas encore essayé toutes les tables (de loin) et je reviendrai pour les autres. Mais de celles que j’ai pu visiter, aucun soucis. Quelques étrangetés peut-être et malheureusement pas de coup de cœur (pour l’instant), mais on a partout bien mangé et été bien reçu. Tout va bien.

Restaurants et adresses…

Il y en a vraiment plein ! La Flammerie (dont j’ai adoré la déco et la cigogne du logo 😉 ). La ville de Nancy (pour changer du typique alsacien dans un joli décor zen et nature comme la cuisine). Le Ribeaupierre (pour manger typique alsacien !). La Poste (pour sa terrasse en été)…
Puis il y a les soirées spéciales du magasin de vins Terroirs et Propriétés. Nous y avons dégusté une délicieuse cuisine espagnole revisitée assortie à d’excellents vins savamment sélectionnés et commentés ! Une adresse à noter pour faire le plein de sa cave dans la bonne humeur.

Il y a énormément d’autres restaurants à Ribeauvillé. J’ai repéré quelques cartes que je tiens vraiment à essayer (dès que mes sorties tomberont sur leurs jours d’ouverture…).

Et quoi qu’il en soit, la jolie ville et ses magnifiques châteaux valent vraiment le détour pour se dépayser et respirer !

Je suis née dans la restauration, au Danemark où mon père néerlandais tenait un restaurant gastronomique français. En 1989, mes parents ont ouvert un hôtel restaurant en Alsace dans lequel j'ai travaillé jusqu'en 2019. J'adore voyager, surtout en Espagne dont j'affectionne particulièrement la gastronomie. J'aime aussi beaucoup les vieilles pierres des châteaux, la nature et les animaux. Rien de tel qu'un délicieux repas avec un bon verre de vin dans un beau décor et de préférence en terrasse ! Et si possible dans la bonne humeur avec des produits sains et locaux et sans viande pour moi... Je blogue depuis longtemps sur l'éducation et les voyages, désormais je me concentre sur les plaisirs de la table à Colmar ou alentours.
Posts created 48

2 commentaires pour “Du côté de Ribeauvillé

  1. Hey, merci Charlotte pour ton article ! C’est vraiment très gentil.
    Pour moi, THE cantine à Riveauvillé, c’est la Ville de Nancy : carte très réduite qui est un bon indice de la fraîcheur des produits travaillés minute, assiettes raffinées avec produits de saison et très souvent locaux, un jeune couple très sympathique que j’adore et surtout un bar où on peut s’installer quand on est seul et qu’on déteste être en tête-à-tête avec son assiette, cela permet de faire des rencontres, l’ambiance y est chouette. Bref, tu l’auras compris, j’adore y aller !
    Bises et à bientôt !

    1. Hello Nathalie,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      La fréquentation des locaux est clairement un gage de qualité et à la ville de Nancy, il n’y avait presque que des gens du crus. Une identité compliquée à garder sur un axe touristique principal, mais un défi à relever et à faire connaître 🙂 La carte très réduite nous a en effet surprises, mais la qualité y était donc ça le fait et évite le gâchis : parfait !
      Je reviens depuis peu à Ribeauvillé car je m’en souvenais comme dénaturée par le tourisme, or, je suis heureuse d’y trouver plein de terroir et d’authenticité. On peut pleinement profiter des richesses infinies qu’offre l’Alsace et que beaucoup défendent brillamment face au trop facile et destructeur tourisme de masse. Bravo Ribeauvillé et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut